mercredi 8 février 2012

Les profanateurs

Les profanateurs
Martial Caroff
Gulf Stream éditeur / ISBN : 978-2-354-88145-0
 13,50 €



Résumé :
Athènes, 415 av.J.-C. 
Huit ans se sont écoulés depuis la dernière enquête d'Antisthène. A Athènes, certaines choses demeurent, comme les velléités guerrières de certains membres de l'Agora, notamment Alcibiade. Le stratège, à peine revenu de l'île de Mélos où il a orchestré un véritable carnage, veut déjà repartir en guerre. Une expédition dangereuse que Nicias et Sophocle désapprouvent. Mais Albiciade, qui excelle en tant qu'orateur, est devenu bien trop populaire.
La parodie des Mystères à laquelle il aurait participée, où encore la profanation des Hermès dont il est accusé, deux crimes envers les divinités de l'Olympe qui pourraient entraîner sa mort, ne réduisent pas son influence. Le jeune philosophe des rues Antisthène est bien décidé à dénouer le faux du vrai, et retrouver son ami le poète Eupolis, qui a disparu. Accompagné d'Hiéron et du jeune Platon, il n'hésite pas à risquer sa vie sur le chemin de la Vérité.
Mais Alcibiade est-il le coupable qu'ils recherchent ?


Ce roman historique policier nous plonge dans la Grèce antique. Et avouez qu'on ne voit pas cela tous les jours, dans les policiers !
On sent toute la passion de l'auteur et son extrème connaissance de l'époque.
Au coeur même de l'intrigue, on croise d'illustres personnages, tels que Socrate ou encore Platon.
Parfois, l'aspect très descriptif et historique prend le pas sur l'histoire en elle même, ce qui peut en gêner la lecture, de même le fait de devoir se référer très souvent au lexique .
Ce roman demeure malgré tout un bon polar historique, qui devrait ravir les amoureux de Grèce antique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire